Pompe à chaleur

Géothermie.

Chaque jour, notre planète absorbe de l’énergie solaire qu’elle stocke sous forme de calories dans le sol. Pour peu qu’on sache l’exploiter, cette réserve de chaleur réapprovisionnée en permanence est inépuisable et gratuite.

Capter cette énergie thermique, la transformer pour la rendre utilisable, s’en servir pour chauffer les habitations, c’est possible grâce à une machine maintenant bien au point : la pompe à chaleur.

Cet équipement présente des performances très intéressantes, puisque, pour un kilowatt-heure d’énergie électrique consommé, il restitue trois à quatre kilowatt-heures de chaleur pour votre logement. Une bonne partie de votre chauffage peut donc être assurée par une énergie gratuite, renouvelable et non polluante prélevée dans le sol.

Récupération de la chaleur dans l’eau
La chaleur est prélevée dans une nappe phréatique, un lac ou un cours d’eau. La pompe à chaleur prélève la chaleur dans l’eau et la transfère à un niveau de température plus élevé dans le circuit d’eau chaude de l’installation du chauffage. La pompe à chaleur s’installe généralement à l’intérieur du logement (cave, buanderie, garage). Très performant, cet appareil peut chauffer l’ensemble du logement.

Récupération de la chaleur dans l’air
La pompe à chaleur prélève la chaleur dans l’air extérieur et la transfère à un niveau de température plus élevé dans l’air ambiant du logement ou dans le circuit d’eau chaude de l’installation du chauffage.
Suivant les modèles, la pompe à chaleur peut être installée à l’intérieur ou à l’extérieur du logement. Un appoint électrique est généralement prévu au moment de l’installation pour fournir un complément de chauffage à la pompe à chaleur.
Cette solution de pompe à chaleur récupérant la chaleur dans l’air extérieur est simple à mettre en œuvre.

Récupération de la chaleur dans le sol

La chaleur est prélevée dans le sol à l’aide :

  • Soit d’un capteur horizontal composé d’un réseau de tubes enterré dans le sol à faible profondeur
  • Soit d’un capteur vertical composé de sondes qui peuvent atteindre une profondeur d’environ 100 mètres.

La pompe à chaleur prélève la chaleur dans le sol et la transfère à un niveau de température plus élevée dans le circuit d’eau chaude de l’installation du chauffage.
L’installation des sondes verticales est soumise, selon la région, à déclaration ou à autorisation préalables.